Adexsol

English Francais


Coup d’envoi de la télémédecine

14 juin 2018
Catégorie : Médecine / Economie / Technologie / Politique /


Source : Dossier de presse CNAM Juin 2018

Un accord conventionnel (avenant n°6) vient d’être trouvé entre l’Assurance Maladie et les syndicats de médecins libéraux sur le déploiement de la télémédecine en France à partir du 15 septembre prochain. L’avenant n°6 sera signé par quatre syndicats : CSMF dont c’est le grand retour dans le dispositif conventionnel, MG France, Le Bloc, SML et probablement la FMF qui doit se prononcer d’ici la fin du mois.
Cet accord officialise 2 types d’actes :
-  la téléconsultation qui sera tarifé de 25 à 30€ selon les cas se fera sous la forme d’une consultation à distance entre un médecin et un patient, ce dernier pouvant être assisté par un autre professionnel de santé comme une infirmière
-  la télé-expertise qui permet à un médecin de solliciter l’avis d’un confrère. Limitée dans un premier temps à certaines catégories de patients (ALD, maladies rares, zones sous-denses, EHPAD…), elle s’élargira à tous les patients à partir de 2020.
Après 10 ans d’expérimentations, cet accord pose un « cadre pérenne, ambitieux et favorable au déploiement de la télémédecine en France », selon l’Assurance Maladie. Cette mesure met fin au cadre expérimental pour la téléconsultation et la télé-expertise. La télésurveillance reste quant à elle dans le champ des expérimentations
L’investissement financier prévu est de 40 millions pour les actes de télé-expertise. Les actes de téléconsultations, venant se substituer aux consultations de visu seront sans incidence économique, selon la CNAM
Dans un deuxième temps, ce dispositif qui pourra concerner d’autres professionnels de santé (infirmières, pharmaciens d’officine…) a aussi vocation à être étendu à l’Hôpital, comme l’a dit Agnès Buzyn à la Paris Health Care Week 2018



ADEXSOL © | | | Réalisation : CréaQuercy | Mentions légales